• Dico
  • Anagrammes
  • Tout
×
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Rimes
  • Phrases
  • Textes
  • Profils
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 > … > Officiel du ScrabblePourquoi ne pas reprendre les mots du dictionnaire de l'Académie.

Sujets connexes :

revuec
Posté par revuec
le 23/07/2009

Pourquoi ne pas reprendre les mots du dictionnaire de l'Académie.

Depuis des siècles, l'ouvrage s'efforce de préciser le vocabulaire correct du français courant.
Ceux qui prétendent manier ludiquement notre langue devraient au moins pouvoir jongler avec ce vocabulaire. Curieusement, les autres dictionnaires n'intégrent pas un grand nombre de ces mots. L'O.D.S. ne devrait-il pas reprendre au moins tous les mots de la dernière édition du dictionnaire de l'Académie?

Évaluez cette page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

1. Commentaires (11)

flevy
Posté par
le 24/07/2009

Le rythme de travail du Service du Dictionnaire de l'Académie française est beaucoup trop lent pour s'accorder avec celui du CR ODS.

La dernière édition achevée (8e édition) date de 1935 et comportait 35 000 mots. À ce jour, seuls deux tomes de la 9e édition sont parus (de A à Enzyme et d'Éocène à Mappemonde).

La suite du Dictionnaire est publiée en fascicules au Journal officiel, au fur et à mesure de l'avancement des travaux (actuellement stationnés à l'entrée POMMETTE).

Finally Over.

revuec
Posté par
le 24/07/2009

De A à P, il y a de nombreux mots attestés par les olus grands écrivains et qui sont dédaignés par Larousse de manière incompréhensible comme s'ils se prétendaient plus aptes à déterminer le bon usage de la langue française que cette institution autrement prestigieuse. Cela me semble piteusement anormal.

revuec
Posté par
le 24/07/2009

L'avancement des travaux des académiciens n'est plus aussi lent que jadis et le vocabulaire de leur dictionnaire est plus récent que celui repris par l'O.D.S.

Le premier tome A à Enzyme ne remonte qu'à 1994. Les fascicules ultérieurs sont très récents: 



  1. éocène à étendue, n°38, 22-5-1993

  2. éternel à exploit, n°85, 20-10-1993

  3. exploitable à fatidique, n°26, 16-3-1994

  4. fatigable à filon, n°44, 26-5-1994

  5. filoselle à formation, n°36, 28-3-1995

  6. forme à frontignan, n°72, 8-8-1995

  7. frontispice à gendarmerie, n°1, 16-1-1996

  8. gendre à grammaire, n°9, 6-6-1996

  9. grammairien à hachoir, n°29, 27-11-1996

  10. hachure à homéride, n°8, 22-4-1997

  11. homérique à idyllique, n°13, 2-7-1997

  12. if à incorrectement, n°3, 27-1-1998

  13. incorrection à installer, n°11, 27-6-1998

  14. instamment à jalonneur, n°2, 5-2-1999

  15. jalousement à kystique, n°21, 7-8-1999

  16. l à léser, n°38, 9-12-1999

  17. lésine à logogriphe, n°7, 26-5-2000

  18. logomachie à maîtrise, n°24, 5-10-2000

  19. maîtriser à marteau-piqueur, n°6, 27-3-2001

  20. martel à méritoire, n°20, 30-11-2001

  21. merlan à modérantisme, n°10, 6-8-2002

  22. modérateur à moudre, n°3, 22-1-2003

  23. moue à négaton, n°30, 13-11-2003

  24. négligé à nuée, n°18, 2-10-2004

  25. nue-propriété à onglette, n°22, 21-12-2004

  26. onglier à ouvrir, n°18, 26-12-2005

  27. ouvroir à parfondre, n°2, 28-4-2006

  28. parfum à patte, n°10, 4-10-2006

  29. patté à périodiquement, n° 3, 21-3-2007

  30. périoste à piécette, n°16, 26-10-2007

  31. pied à plébéien, n°13, 24-9-2008

  32. plébiscitaire à pommette, n°10, 23-6-2009

Posté par
le 24/07/2009

De mon point de vue, en tant que jeu de mots par excellence, le Scrabble devrait être l'occasion de jouer à partir d'un maximum de bases de données sur le vocabulaire de la langue française. Alors, bien sûr, on se heurte à la question sempiternelle : jusqu'où aller dans le vocabulaire, notamment dans les domaines spécialisés ou les jargons propres à chaque science, activité, loisir etc.
Toutefois, sans entrer dans ce débat, il apparaît que des sources fiables, raisonnées et attestées ne sont pas prises en compte de façon systématique. Le dictionnaire de l'académie en fait partie, tout comme le TLFI (Trésor de la Langue Française Informatisé) ou plus simplement les version "en ligne" des dicos de ref (le Larousse en Ligne par ex). Ce serait certes un surcroît de travail pour le CRODS, mais ces sources (et d'autres, je ne prétends pas être exhaustif !) ne sont-elles pas assez sérieuses pour être prise SYSTEMATIQUEMENT en compte ? POurquoi se borner aux ouvrages grand public ?

flevy
Posté par
le 25/07/2009

Irréaliste... Sans même évoquer les problèmes de plagiat que cela engendrerait, prendre en compte les 100 000 entrées du TLF impliquerait d'enrichir l'ODS de quelque 37 000 entrées, ce qui est ingérable compte tenu du format de l'ODS, du planning éditorial du comité de rédaction et de l'apprentissage des nouveaux mots par les joueurs.

revuec
Posté par
le 25/07/2009

Ajouter  37000 mots n'est pas réaliste mais il est possible d'ajouter les quelques centaines de mots du dictionnaire de l'académie rejetés par Larousse pour bien montrer leur indépendance et probablement surtout pour avoir argument contre une copie par d'autres de leur liste de mots à eux.

Je trouve que l'on peut parler de plagiat si on recopie des définitions mais en aucun cas si on recopie des mots de la langue, bien immatériel qui appartient à la francophonie et non à un éditeur de dictionnaire!! 

On voit la chose autrement chez Larousse mais j'ose parier que si un jour il devaient avancer devant un juge le seul rgument de propriété du vocabulaire de leur dictionnaire, ils seraient déboutés. 

A propos du format de l'O.D.S., Larousse est équioé pour réaliser des volumes plus épais: cfr le P.L.I

Les scrabbleurs étant souvent des personnes âgées qui transportent souvent l'O.D.S., il est dommage que Larousse n'édite plus des ouvrages sur papier bible tellement plus léger comme ils le faisaient il y a longtemps. J'ai un P.L.I. de 1923 qui a pour volume presque le tiers de l'édition actuelle pour le même nombre de pages. C'est léger, peu volumineux et solide, Cela revient plus cher à la production mais moins au transport et au stockage.

 L'apprentissage des nouveaux mots ne concerne que ceux qui ont l'habitude des premières places et qui se font un devoir de tout répertorier dans leurs neurones. 

Personnellement et comme la majorité des scrabbleurs très amateurs du milieu ou de la fin du classement, je n'étudie jamais du vocabulaire et c'est uniquement par les réunions hebdomadaires que des mots nouveaux s'inscrivent dans ma mémoire. Mais je suis parfois outré de placer un mot qui me semble d'usage courant et d'obtenir un zéro.

Posté par
le 25/07/2009

L'argument du volume de l'ODS est une peu juste à l'heure du support électronique bon marché... La véritable raison qui préside aux choix des mots acceptés ou refusés n'est-elle pas banalement économique? 

flevy
Posté par
le 25/07/2009

Le choix d'une grande maison d'édition reconnue pour son savoir faire et largement implantée dans la Francophonie offre la meilleure garantie d'avoir un ouvrage de qualité qui contribue ainsi, par son succès, à la promotion du Scrabble sur le plan international (cf. le Rallye des mots, la création d'une nouvelle fédération arabe tripartite en langue arabe, anglaise et française, etc.).

revuec
Posté par
le 25/07/2009

Il y a déjà moyen de faire du nettoyage pour obtenir de la place peut-être pas pour 37000 mots mais pour quelques milliers avec le même nombre de pages: 
 
comme déjà le retrait des doubles et triples définitions, comme la simplification des définitions inutilement longues et la suppression des mots aux mêmes graphies à l'exception des accents ou de la prononciation: exemple "aspergès".

Mais voilà, Larousse présente l'ouvrage comme 'dictionnaire' ce qu'il n'était pas selon les voeux des premiers rédacteurs mais bien selon ceux de Larousse si on se réfère à ce qu'ils impriment au dos de la couverture! 

revuec
Posté par
le 25/07/2009

 J'ai oublié de signaler la suppression possible de tous les adjectifs et noms qui sont exactement les mêmes que les participes passés de verbes. Il est à noter que les personnes qui ont fait le relevé  (mot à reprendre???) des mots à intégrer dans l'O.D.S. n'ont pas tous agi avec la même rigueur lors de cette élimination prévue dès l'O.D.S.1

flevy
Posté par
le 25/07/2009

Il appartient au comité de rédaction de décider ce qui est utile et ce qui ne l'est pas. L'ODS ne se réduit pas à une simple liste des mots autorisés et ceux-ci ne sont pas sélectionnés selon des critères purement utilitaristes.

C'est également un dictionnaire, modifié et simplifié pour une utilisation pratique. Son enrichissement en nouvelles entrées ne saurait se faire au détriment de son intérêt culturel et des règles lexicographiques qui le régissent.

Comme le précise le mode d'emploi de l'ODS, seuls ont été supprimés certains noms et/ou adjectifs homographes du participe passé d'un verbe de même sens. Par exemple, GUILLOTINÉ, E adj. et n. n'est pas repris en entrée en raison de l'évidente filiation de sens avec le verbe GUILLOTINER. En revanche, l'adjectif et nom ILLUMINÉ, E (Visionnaire) coexiste avec le verbe ILLUMINER, dont le sens est différent.

Ajouter un commentaire
Révisons
l'ODS 8 !
FENDOIR
=

Quoi de beau
niveau Scrabble ?

Club du Bouscat a publié la partie Mercredi 19 janvier 2022.21/01/2022
gourlette a joué la partie Mercredi 12 janvier 2022.18/01/2022
La phrase bateau à la coque frégatée illustre une transitivité méconnue.28/12/2021
Swebble a lancé le sujet Verbes que l'on croit intransitifs..06/11/2021
Swebble a répondu au sujet Partie(s) à publier.31/10/2021
locminois a lancé le sujet Partie(s) à publier.30/10/2021
crisix a commenté la partie Mercredi 20 octobre 2021.21/10/2021
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

Le mot ROSE a été illustré par une image.21/01/2022
La définition du mot LILAS a été remaniée.21/01/2022
crisix a publié le texte demain l'Opale.17/01/2022
Le mot °TRIOLISTE° a été ajouté.14/01/2022
Des citations de Le Ménon ont été rassemblées.10/01/2022
Bienvenue mandrak018 !10/01/2022
CcilNina a publié le bout-rimé magnétique.06/01/2022
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques